Ristournes à la pompe : prises d’assaut, des stations Total déjà en rupture de stock

Posted on

Partout en France, la presse locale rapporte que les stations-service du géant pétrolier ont été assaillies sitôt l’instauration jeudi 1er septembre d’une réduction de 20 centimes (s’ajoutant aux 30 centimes remis par l’État).

Saint-Avold, Villefranche-sur-Saône, Autun, Romilly-sur-Seine… On ne compte plus les articles de la presse locale rapportant chaque fois la même scène : depuis jeudi, les stations-service de Total font face à un véritable raz-de-marée d’automobilistes venus profiter du geste commercial du géant pétrolier, qui a choisi de baisser davantage encore les prix à la pompe que ce que la réduction supportée par le gouvernement ne le permet. Au lieu des trente centimes de moins, la ristourne a été portée à cinquante centimes par litre. Le résultat ne s’est pas fait attendre : de longues files d’attente se sont formées ces derniers jours à l’entrée des stations. Au point que par endroits, les gendarmes ont même dû intervenir pour maintenir le calme alors que les esprits s’échauffaient. Des images de files impressionnantes de voitures, surtout à l’entrée de ces stations généralement moins prises d’assaut que celles des grandes surfaces où le prix est d’ordinaire moins cher, ont été relayées par de nombreux internautes patientant avant de pouvoir faire le plein.

D’après La Voix du Nord, la différence de prix entre une station Total et une autre pompe à essence était encore plus spectaculaire en zone frontalière : il fallait ainsi une demi-heure d’attente à Roncq ou Halluin pour faire le plein ce samedi ; quant aux stations de Coulogne, Valenciennes, Calais ou encore Condé-sur-l’Escaut, il ne restait déjà plus une goutte de carburant ce week-end. Un automobiliste belge interrogé par le quotidien régional expliquait ainsi : «Ici, ça fait 15 centimes de différence avec les pompes en Belgique. C’est marrant. Avant, c’était vous les Français qui venaient chez nous faire le plein. Maintenant, c’est l’inverse

À lire aussiCarburant : ce que font les autres pays européens pour amortir la hausse des prix

Les automobilistes n’ont que deux mois pour en profiter, car les réductions (celle de Total comme celle de l’État) devraient diminuer à compter du 1er novembre, pour être définitivement suspendues au début de l’hiver.

À VOIR AUSSI – Prix de l’essence: Elisabeth Borne annonce que le «gouvernement travaille sur une mesure pour les personnes qui utilisent beaucoup leur voiture»

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services