Écriture inclusive, pronom «iel»… Quand l’«inclusivisme» des entreprises fait fuir

Posted on

Selon une enquête IPSOS – BCG – CGE, menée en Mars 2021 et intitulée: “Talents: ce qu’ils attendent de l’emploi”, 76% des jeunes souhaitent un poste en phase avec leurs valeurs. ranczandras/ra2 studio – stock.adobe.com

ENQUÊTE – L’esprit woke de certaines entreprises crée un effet de repoussoir pour certains salariés. Quitte à changer d’emploi, ou interrompre un processus de recrutement.

«Recherche directeur.trice de communication, qui sera en relation quotidienne avec les chef.fe.s de l’équipe sale». Dans leurs annonces de recrutement, certaines entreprises annoncent la couleur. Elles revendiquent l’usage de l’écriture inclusive, et parfois du pronom neutre «iel» (contraction de «il» et «elle» pour les personnes ne se définissant par aucun genre, ndlr) comme outils d’inclusivité à l’égard des femmes, mais aussi des personnes ne se reconnaissant ni homme ni femme.

Ce sabir surfant sur une vague woke finit par exaspérer des salariés, las de cette bannière idéologique revendiquée par leur direction, parfois de façon péremptoire, et avec laquelle ils ne se sentent pas alignés. Quitte à ne pas poursuivre un processus de recrutement, changer d’entreprise, ou rester, mais en refusant d’utiliser cet inclusivisme linguistique. Car selon une enquête IPSOS – BCG – CGE, menée en Mars 2021 et intitulée: “Talents: ce qu’ils attendent de l’emploi”, 76% des jeunes souhaitent un poste en…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services